LOADING

Type to search

Tout comprendre de la SACEM en seulement un article

Share

Que ce soit à un concert, un festival de musique, en musique d’ambiance dans un magasin, un restaurant ou encore même dans un film ou un jeu vidéo, à chaque fois que de la musique est diffusée publiquement, les artistes doivent recevoir une rémunération pour ce qu’on appelle les droits d’auteurs. Mais il est en réalité bien compliqué pour eux de traquer seuls toutes ces diffusions publiques !

Si vous sonorisez vos espaces publics, vous vous êtes sans doute déjà posé la question de ces fameux droits d’auteurs. Vous pouvez évidemment recourir à des musiques libres de droit mais vous risquez d’être vite limité dans votre choix. D’autant plus qu’en diffusant de la musique dans votre établissement, vous souhaitez avant tout créer une ambiance qui vous ressemble et qui satisferait votre clientèle, n’est-ce pas ? Chez Tracktl nous vous encourageons grandement vers ce choix ! Une fois votre ambiance musicale bien définie, vous voilà donc équipé de playlists personnalisées, mais surtout confronté aux législations concernant les droits d’auteurs.

C’est parti pour un petit tour explicatif et concis de la finalement pas si complexe SACEM

sacemLa SACEM, késako ?

La SACEM, acronyme signifiant Société des Auteurs Compositeurs et Editeurs de Musique est une société privée à but non lucratif française, qui aide les compositeurs et artistes à récupérer leurs dus financiers après chaque diffusion de leurs créations en lieux publics, grâce à leurs droits d’auteurs. Pour petit rappel, les droits d’auteurs sont « l’ensemble des droits dont dispose un auteur ou ses ayants droit (héritiers, sociétés de production), sur des œuvres de l’esprit originales et des droits corrélatifs du public à l’utilisation et à la réutilisation de ces œuvres sous certaines conditions. » La SACEM  négocie donc des droits – ou royalties – et des licences de diffusion avec ceux qui souhaitent utiliser de la musique puis versent aux artistes et maisons de disques ces paiements.

En France, ce n’est pas moins de 200 employés localisés dans quelques 70 endroits différents qui s’arment de patience pour traquer et faire respecter les droits d’auteurs.

Mais pas que !

C’est en réalité une triple mission que défend la SACEM. Si elle est réputée pour collecter et répartir les droits d’auteurs, elle consacre son activité à défendre et protéger ses membres, mais aussi à promouvoir et soutenir les créateurs !

Car ce qu’il faut savoir, c’est que La SACEM met tout en oeuvre pour que les artistes arrivent à vivre de leur musiques, ce qui est sans grande surprise, un peu leur rêve ultime à tous… Qu’il s’agisse de jeunes artistes ou de stars internationales, les droits reversés aux créateurs seront les mêmes ! Plus une oeuvre est diffusée, plus ils seront rémunérés, c’est aussi simple que ça.

Ce n’est pas surprenant d’apprendre que son modèle unique est reconnu mondialement pour sa pertinence et son efficacité, puisqu’elle tient aujourd’hui une place majeure au sein d’organisations internationales dans la protection des droits d’auteurs.

bandSoutenez les artistes, payez vos droits !

Vous l’avez bien compris, sous peine de devoir se contenter d’une playlist libre de droit sans âme et personnalité, il est obligatoire de régler des droits à la SACEM. En plus de ça, vous encouragez et soutenez la création musicale, et ça, on ne va pas se le cacher, c’est plutôt chouette, non ?

Pour finir sur une note encore plus jolie, sachez que si Tracktl permet à la fois d’offrir à vos clients une expérience musicale inoubliable, il le fait tout en respectant les législations concernant les droits d’auteurs des artistes diffusés. Grâce au partenariat entre La SACEM et Tracktl, vous pourrez profiter de réductions de 50% sur nos offres professionnelles.

Faites confiance à Tracktl, et ne négligez plus jamais votre ambiance musicale !

Partager: Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Tags: