LOADING

Type to search

Avez-vous recours au bon service de diffusion de musique ?

Share

  Si vous êtes fidèle à notre blog et que vous avez déjà mis en application (tous?) nos précieux conseils, alors la place centrale occupée par la musique et son rôle dans l’expérience utilisateur n’a plus de secret pour vous. Pas de panique si vous nous découvrez à l’instant, une petite piqûre de rappel vous permettra de devenir incollable sur le sujet grâce à notre Top 5 des astuces pour une ambiance musicale parfaite.

Malheureusement, appliquer ces conseils instinctivement est parfois assez éloigné de la réalité des choses. Si nous vous annonçons que des millions d’entreprises – des TPE aux plus grands groupes – se servent de leur compte personnel pour diffuser de la musique auprès de leurs clients, êtes vous réellement surpris ? Constater qu’autant d’entrepreneurs n’utilisent pas les services adéquates, nous laisse penser qu’un manque d’information se cache derrière ce malheureux, et soit dit en passant, hors la loi, constat.

Pourquoi est-ce que je n’ai pas le droit d’utiliser mon compte personnel pour mon business ?

Espace intérieur moderne

La solution de facilité qui semble être à portée de main consisterait à brancher son compte Spotify, Deezer, ou pourquoi pas même Youtube et s’en servir pour diffuser de la musique dans son établissement. Rien de bien méchant pensez-vous ? Surtout que vous payez un abonnement, alors vous vous pensez forcément dans la légalité et libre de vous en servir comme bon vous semble. Sauf que non, les choses sont plus complexes qu’elles n’en paraissent.

La première et principale raison que beaucoup ignore est que cette interdiction est tout simplement stipulée dans les conditions d’utilisations de ces différents services ! Prenons pour exemple Spotify qui est on ne peut plus clair : jugez par vous même. 

“Ce qui suit n’est pas autorisé, quel que soit le motif : copier, redistribuer, reproduire, « ripper », enregistrer, transférer, exécuter ou afficher au public, diffuser, ou mettre à la disposition du public, toute partie du Service Spotify ou du Contenu, ou utiliser le Service Spotify ou le Contenu de manière non expressément autorisée par les Contrats, ou la loi en vigueur, ou de toute autre manière violant les droits de propriété intellectuelle (tels que le droit d’auteur) du Service Spotify ou du Contenu, ou toute partie de celui-ci”

En procédant ainsi, vous êtes donc sujet à une amende et ce, que ce soit de la part des de ces plateformes, des labels ou des éditeurs. Spoiler alert : celle-ci sera bien plus élevée qu’un abonnement à un compte professionnel sur une plateforme réglementée.

Si vous l’ignorez, le fait de diffuser de la musique protégée sans autorisation constitue un délit de contrefaçon puni de 3 ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende au maximum. Un abonnement à un service de diffusion de musique, prenons par exemple Tracktl vous coûtera bien moins cher ! À partir de 25€ seulement

La comparaison est vite faite non ? 

Enceintes

Pourquoi est-ce que ce n’est pas respectueux d’utiliser son compte personnel ?

Si l’aspect légal ne vous effraie pas, peut être que l’aspect moral aura raison de vous ? En procédant ainsi, les artistes ne reçoivent pas un centime pour le travail qu’ils ont fourni sur les morceaux que vous vous empressez de diffuser allègrement. Et c’est sans doute un aspect qui est, encore une fois, totalement méconnu des entrepreneurs.

En utilisant un compte personnel pour une diffusion publique, les plateformes de streaming musical ne reversent pas les sommes dues aux artistes concernés. Pour plus de détails à ce sujet, nous vous invitons à lire Tout comprendre de la SACEM en seulement un article.

Pas vraiment éthique et encore moins légal, il est grandement conseillé pour vous de vous tourner vers des services de musique destinés à une diffusion au public. En ayant recours à Tracktl, nous offrons la possibilité aux entrepreneurs débutants, mais également aux plus grands, de créer des playlist en adéquation avec leur marque et ce grâce à un service simple d’utilisation vous permettant de respecter les législations de diffusion musicale. Cerise sur le gâteau : vous pouvez également faire appel à nos team de curators, et vous n’aurez ainsi plus qu’à appuyer sur play !

On s’occupe de tout !

Amis qui dansent
Tags:
%d blogueurs aiment cette page :